Mgr le Comte de Paris, signe la pré­face d’une bio­gra­phie consa­crée à Phi­lippe VII de France

Mgr le Comte de Paris, signe la pré­face d’une bio­gra­phie consa­crée à Phi­lippe VII de France

Sor­tie le 27 février pro­chain d’une nou­velle bio­gra­phie consa­crée à Phi­lippe VII de France, Comte de Paris et pré­fa­cée par l’actuel chef de la Mai­son royale de France, Mon­sei­gneur le prince Jean de France. Un moment d’histoire de France, une plon­gée dans le monar­chisme fran­çais.

Petit-fils du roi Louis-Phi­lippe et arrière-petit-fils de Phi­lippe-Éga­li­té, Phi­lippe d´Orléans, comte de Paris (1838 – 1894), naît au palais des Tui­le­ries. Pas­sant son enfance entre Paris et le châ­teau d´Eu en Nor­man­die, il doit quit­ter la France avec sa famille à la suite de la pro­cla­ma­tion de la Seconde Répu­blique. Un des­tin hors du com­mun l´attend : il réa­lise un voyage au Proche-Orient puis intègre les rangs nor­distes lors de la guerre de Séces­sion. Reve­nu en France après la guerre de 1870, il tente de réa­li­ser l´unité monar­chique en ren­dant visite au comte de Cham­bord en 1873. L´échec du pro­jet de res­tau­ra­tion l´éloigne de la poli­tique et l´amène à se reti­rer au châ­teau d´Eu, dont Viol­let-le-Duc assure la res­tau­ra­tion. Dix ans plus tard, la mort de son cou­sin le désigne en héri­tier de la cou­ronne. Tra­vailleur achar­né, il s´implique dès lors acti­ve­ment dans la vie du par­ti roya­liste en vue de la conquête du pou­voir.

La suite