ÊTRE DE VRAIS FRANÇAIS

ÊTRE DE VRAIS FRANÇAIS

Par Jacques Trémolet de Villers 

Chaque réforme ne vise qu’à normaliser le Français, comme on standardise la production du bétail, à l’encontre de la justice et de la liberté. Ce sont elles qui constituent la nature française. Elles ne se laisseront pas faire.

Suave mari magno…. Qu’il est doux devant la grande mer de voir les marins s’époumoner… alors que nous sommes sur le rivage, à pied sec… la grande mer, c’est la houle de la réforme des retraites et la protestation des nantis et des privilégiés de tous les systèmes spéciaux. Qu’avons-nous à y voir ? Rien.
Nous, les avocats nous sommes contre cette réforme, mais pas pour les mêmes raisons que ceux qui sont en grève et dans la me. Nous sommes pour la liberté du travail et de la circulation. Nous ne sommes ni d’un camp, ni de l’autre.

La suite