L’A­frique Réelle N°121 – Jan­vier 2020

L’A­frique Réelle N°121 – Jan­vier 2020

Som­maire

Actua­li­té
– L’année 2019 en Afrique
– Les deux guerres du Sahel
– La Corne de l’Afrique entre déter­mi­nismes eth­no-tri­baux et  nou­veaux équi­libres géostratégiques

Dos­sier : La ques­tion peul
- La pre­mière expan­sion des Peul (XVe-XVIIIe siècles)
– L’islamisation du Sahel par les Peul (XVIII-XIXe siècles)
- La méthode peul

Edi­to­rial de Ber­nard Lugan :

Au Sahel, l’impasse actuelle a cinq prin­ci­pales causes :
1) Les Maliens et les Fran­çais n’ont pas le même enne­mi. Pour les pre­miers ce sont les Toua­reg qui demandent la par­ti­tion du pays alors que les isla­mo-tra­fi­quants que Bar­khane com­bat ne sont pas sépa­ra­tistes ; de plus, ils irriguent l’économie sou­ter­raine du pays.
2) L’islamisme radi­cal, don­née régio­nale de longue durée, a tou­jours été le paravent d’intérêts éco­no­miques ou poli­tiques à base eth­nique (voir à ce sujet le dos­sier de ce numé­ro consa­cré à l’expansion des Peul). Aujourd’hui, il pros­père sur des plaies anté­rieures à la période colo­niale dont il n’est que la sur­in­fec­tion.
3) Le jiha­disme est deve­nu un « enne­mi de confort ». En réa­li­té, nous n’avons face à nous que quelques cen­taines d’ « authen­tiques » reli­gieux se mou­vant avec oppor­tu­nisme dans un vivier de plu­sieurs dizaines mil­liers de tra­fi­quants abri­tant leur « négoce » tra­di­tion­nel der­rière l’étendard du Pro­phète et qui, à l’occasion, peuvent se joindre à une expé­di­tion armée. 

La suite