You are currently viewing Macron ne peut pas être à la hau­teur des enjeux de l’immigration

Macron ne peut pas être à la hau­teur des enjeux de l’immigration

Com­mu­ni­qué

Macron ne peut pas être à la hau­teur des enjeux de l’immigration – L’Incorrect 

En dépit des dis­cours volon­ta­ristes du gou­ver­ne­ment, et des cris d’orfraie des milieux asso­cia­tifs, relayés par un jour­nal comme L’Obs qui n’hésitait pas à dépeindre Macron en un genre d’Orban hexa­go­nal dopé aux sté­roïdes, il n’y a pas grand chose à attendre du pro­jet de loi Immi­gra­tion et Asile por­té par Gérard Col­lomb. Emma­nuel Macron est par­ti­cu­liè­re­ment habile, se réjouis­sant des voci­fé­ra­tions d’un Yann Moix. Car, au fond, il sait bien qu’il a besoin de se droi­ti­ser sur ce sujet majeur aux yeux de l’opinion, et il n’a pas à prendre de gros risques pour y par­ve­nir avec une classe média­tique aus­si médiocre et décon­nec­tée. Explication.

L’immigration est pro­ba­ble­ment l’un des sujets les plus com­men­tés en France, mais aus­si dans l’ensemble du monde occi­den­tal. Savons-nous pour­tant de quoi il est pré­ci­sé­ment ques­tion ?  Com­men­çons d’abord par défi­nir ce qu’est un « immi­gré ». Selon l’Institut natio­nal de la sta­tis­tique et des études éco­no­miques, est « immi­gré » toute « per­sonne née à l’étranger de parents étran­gers et rési­dant en France ». Ne sont donc pas immi­grés, les Fran­çais nés à l’étranger, les Fran­çais nés en France par­tis lon­gue­ment à l’étranger puis reve­nus vivre dans leur pays natal, et les des­cen­dants d’immigrés nés en France. Qui­conque vou­dra ten­ter d’évaluer l’impact réel de l’immigration sur la com­po­si­tion de la popu­la­tion fran­çaise contem­po­raine se fera donc fort de trou­ver des études rela­tives aux des­cen­dants d’immigrés.  

La suite