Les roya­listes et « la France d’aujourd’hui »

Les roya­listes et « la France d’aujourd’hui »

Il arrive sou­vent que l’on nous cri­tique, en fai­sant de nous, des nos­tal­giques, des pas­séistes, des roman­tiques idéa­listes décon­nec­tés des réa­li­tés de « La France d’aujourd’hui ». Nos détrac­teurs ont bien rai­son, « La France d’aujourd’hui » ne réjouit pas nos cœurs !

Car bien enten­du, ce qu’il faut entendre par cette expres­sion n’est guère réjouis­sant. « France d’aujourd’hui, » sous-entend : renon­ce­ment, veu­le­rie, déshon­neur, apa­thie, mœurs dis­so­lus, relativisme…On peut, on doit tout accep­ter ! La pseu­do diver­si­té est éri­gée en droit abso­lu. Il est bon et même recom­man­dé de chas­ser « le Natu­rel » cou­pable et capable de reve­nir au galop !

Notre France, pétri­fiée, à l’arrêt change de nom pour deve­nir la…République en Marche… Vers des para­dis, fis­caux peut-être, mais quand même pas pour tout le monde ! Et voi­là le choix qui nous est offert : une France du repli ou de la « Retraite », ou bien l’autre, la Vieille France, celle des Régimes anciens et des anciens Francs…Une France des lampes à huile voire de…La Marine…à voile ! Et com­bien se voilent la face pour ne pas voir ce qu’ils consi­dèrent comme une hor­reur !

La suite