You are currently viewing Pakis­tan : la chré­tienne Asia Bibi, condam­née à mort pour blas­phème, fina­le­ment acquittée

Pakis­tan : la chré­tienne Asia Bibi, condam­née à mort pour blas­phème, fina­le­ment acquittée

Après huit ans d’at­tente, Asia Abi­bi échappe fina­le­ment à la peine capi­tale. Cette Pakis­ta­naise chré­tienne avait été condam­née à mort pour blas­phème en 2010, après une simple dis­pute au sujet d’un verre d’eau. La Cour suprême du Pakis­tan l’a fina­le­ment acquit­tée en appel, mer­cre­di. « Elle a été acquit­tée de toutes les accu­sa­tions », a décla­ré le juge lors de l’é­non­cé du ver­dict. Il a pré­ci­sé qu’A­sia Bibi allait être « immé­dia­te­ment libé­rée ». Elle était jus­qu’a­lors incar­cé­rée dans une pri­son à Mul­tan, dans le centre du pays.

Cette mère de cinq enfants, aujourd’­hui qua­dra­gé­naire, avait été condam­née après une que­relle avec des voi­sines musul­manes, sur­ve­nue en juin 2009, alors qu’elle gar­dait du bétail. Ces femmes avaient refu­sé de boire de l’eau dans un verre qu’A­sia Bibi venait d’u­ti­li­ser, jugeant le liquide impur, ce qui avait don­né lieu à un échange ten­du. La jeune femme avait ensuite été accu­sée d’a­voir « insul­té » le pro­phète Maho­met. Elle avait été condam­née à mort en novembre 2010. Quelques semaines plus tard, un ministre pakis­ta­nais avait plai­dé pour sa libé­ra­tion auprès du pré­sident pakis­ta­nais. Une grâce pré­si­den­tielle avait tou­te­fois été inter­dite, la pro­cé­dure d’ap­pel étant déjà lancée.

La suite