Attaques dans l’Aude : le récit des faits

Attaques dans l’Aude : le récit des faits

Un homme se reven­di­quant de l’É­tat isla­mique a tué trois per­sonnes dans trois attaques menées ce ven­dre­di à Car­cas­sonne et à Trèbes, dans l’Aude.

Cela fai­sait six mois que la France n’a­vait pas été vic­time de Daech. Trois per­sonnes ont été tuées et plu­sieurs autres bles­sées, ce ven­dre­di, dans trois attaques sur­ve­nues à Trèbes et Car­cas­sonne, dans l’Aude. Dans la soi­rée, le pro­cu­reur de la Répu­blique de Paris, Fran­çois Molins, a évo­qué le par­cours du ter­ro­riste et livré les pre­miers élé­ments de l’enquête.

Trois attaques, trois décès

Radouane Lak­dim, 25 ans, débute sa virée meur­trière à 10h13, ce ven­dre­di. Dans la cité de l’Aigle, à Car­cas­sonne, il braque une Opel cor­sa de cou­leur blanche. Il ouvre le feu, tuant le pas­sa­ger du véhi­cule, bles­sant griè­ve­ment le conduc­teur. Ven­dre­di soir, son pro­nos­tic était tou­jours engagé.

Au volant de la voi­ture volée, l’homme se dirige ensuite vers la caserne Laper­rine. Il attend quelques minutes d’é­ven­tuelles sor­ties de mili­taires, avant de se raviser.

Le ter­ro­riste se dirige alors vers la caserne CRS. Peu avant onze heures, il ouvre le feu sur quatre agents qui rentrent d’un foo­ting, à 200 mètres de leur caserne. Il tire à plu­sieurs reprises, bles­sant l’un des fonc­tion­naires. Sur les lieux, les auto­ri­tés retrou­ve­ront six douilles.

La suite