Le vrai scandale

Le vrai scandale

Déci­dé­ment, les fameux réseaux sociaux se per­mettent tous les culots. Je trouve sur ma boîte mel une véri­table injonc­tion de la part d’un orga­nisme spé­cia­li­sé dans l’activisme péti­tion­naire. Je ne sais qui s’est per­mis cette intru­sion et com­ment elle s’est pro­duite. Mais aujourd’hui, je la trouve inad­mis­sible et insup­por­table. Je lis : « Gérard, une nou­velle péti­tion prend de l’ampleur sur change.org, nous pen­sons que vous pour­rez peut-être la signer. Adres­sée à ordre des méde­cins. Que le doc­teur Ber­trand de Rocham­beau soit démis de ses fonc­tions. Signez cette péti­tion d’un seul clic. » L’olibrius qui a rédi­gé ce texte incon­ce­vable devrait être lui-même ban­ni de ses fonc­tions, parce qu’il ne com­prend même pas le texte cen­sé avoir pro­vo­qué son cour­roux. En l’espèce, le doc­teur Ber­trand de Rocham­beau n’a pas deman­dé la sup­pres­sion du droit à l’avortement. Il a sim­ple­ment eu le cou­rage d’affirmer qu’en conscience, il ne lui était pas per­mis d’accomplir un acte abor­tif qui sup­prime une vie.

Le texte péti­tion­naire vaut son pesant de mau­vaise foi ou d’inintelligence carac­té­ri­sée. Je lis encore : « Into­lé­rable ! À l’heure où la France manque de gyné­co­logues, à l’heure où les patientes dénoncent des sévices sexuelles de la part de leurs pra­ti­ciens, à l’heure où nous fai­sons entrer Simone Veil au Pan­théon, nous devons sau­ve­gar­der ce droit (qui n’en déplaise à ce cher mon­sieur) est tou­jours légal en France. » J’arrête la lec­ture de ce pata­quès invrai­sem­blable qui aurait déjà reçu plus de 17 000 approbations.

La suite