You are currently viewing A LIRE : Mai 68, la révo­lu­tion des imbéciles

A LIRE : Mai 68, la révo­lu­tion des imbéciles

 l’occasion du 50e anni­ver­saire des évé­ne­ments du prin­temps 1968, Charles Saint-Prot, qui a récem­ment publié L’Etat-nation face à l’Europe des tri­bus (éd. du Cerf), signe un vigou­reux pam­phlet sous le titre évo­ca­teur Mai 68, la révo­lu­tion des imbé­ciles (édi­tions de Flore).

On aura com­pris que ce texte n’est pas tendre à l’égard de ce que l’auteur qua­li­fie de « cham­bou­le­ment abject, un mou­ve­ment lit­té­ra­le­ment anti­so­cial condui­sant à l’institution d’un indi­vi­du abs­trait livré à la domi­na­tion du Mar­ché mon­dia­li­sé… ». Il ajoute « Sous cou­vert d’un gau­chisme de façade qui ne fut rien d’autre que la mala­die sénile du cré­ti­nisme, Mai 68 fut le ter­reau d’un nou­veau tota­li­ta­risme qui s’épanouit aujourd’hui avec un rare cynisme. Moins qu’une révo­lu­tion, ce fut le début d’un long pro­ces­sus de pour­ris­se­ment, de ren­ver­se­ment des valeurs »

La suite

En vente à la librai­rie de Flore