« Il y a un revi­val de l’Action Fran­çaise »

« Il y a un revi­val de l’Action Fran­çaise »

Image : AFP / Eric Fefer­berg

Ils sont les fils spi­ri­tuels d’Eric Zem­mour et Eli­sa­beth Levy. La poli­tique, ils sont tom­bés dedans en mani­fes­tant, pour la toute pre­mière fois, contre le Mariage pour Tous. Depuis, ils ont lu tous les livres de Charles Mau­ras, fré­quen­té l’Action Fran­çaise et pris un abon­ne­ment à Valeurs Actuelles. Dans son livre, Le vieux monde est de retour (édi­tions Stock), la jour­na­liste Pas­cale Tour­nier dresse un por­trait de ces « babys réacs » qui, à vingt ans à peine, parlent déjà comme des vieux. Inter­view.

Vice : Qui sont ces « nou­veaux conser­va­teurs » aux­quels vous consa­crez votre livre ?
Pas­cale Tour­nier : pour faire court, on pour­rait dire que c’est la jeune géné­ra­tion qui a mani­fes­té contre le Mariage pour Tous en 2012 – 2013. Battre le pavé contre la loi Tau­bi­ra a repré­sen­té pour eux une école de for­ma­tion poli­tique. C’était un peu leur mai 1968 à l’envers. Puis en 2016, lors de la pri­maire de la droite, ils ont voté pour Fran­çois Fillon – et sont d’ailleurs à l’origine de son suc­cès. Depuis l’échec cui­sant de leur can­di­dat, et le retrait de la vie poli­tique de Marion Maré­chal-Le Pen, ils se sentent orphe­lins. Ils ne par­tagent pas tous les mêmes idées mais ont au moins deux mar­queurs com­muns : ils sont contre l’ouverture de la PMA à toutes les femmes et défendent les Chré­tiens d’Orient.


Pour aigui­ser ses armes contre le pro­gres­sisme, cette géné­ra­tion a com­pris la néces­si­té de se struc­tu­rer intel­lec­tuel­le­ment. D’où le revi­val obser­vé de l’Action Fran­çaise, qui depuis Charles Maur­ras a tou­jours été un lieu de for­ma­tion pour les jeunes.

La suite