Jean-Frédéric Poisson : « Emmanuel Macron nous ramène au libéralisme du XIXe siècle ! »

Jean-Frédéric Poisson, président du parti chrétien démocrate (PCD)©M-J.FREY-RESERVOIRPHOTO

En ballottage défavorable dans la 10e circonscription des Yvelines face à Aurore Bergé, le député sortant Jean-Frédéric Poisson appelle à un sursaut de « tous ceux qui veulent lutter contre la casse sociale et protéger les plus petits  ». Le président du Parti chrétien-démocrate (PCD) tend notamment la main aux électeurs de la France Insoumise.

Comment expliquez-vous un tel raz-de-marée en faveur des candidats d’Emmanuel Macron dans les bastions traditionnels de la droite, y compris dans votre circonscription ?

Il y a de nombreux facteurs. Tout d’abord, c’est la queue de comète des terribles sanctions qui ont frappé la droite : elle s’est montrée incapable de répondre aux attentes des Français, et par conséquent d’atteindre le second tour de la présidentielle. Le discrédit de François Fillon est encore très diffus. Dans la cohorte des abstentionnistes, il y a probablement beaucoup d’électeurs de droite. Le résultat s’explique également par la volonté des Français de donner à Emmanuel Macron une majorité, tout en ne sachant pas à quoi elle va servir. Il faut reconnaître que son entrée présidentielle est assez réussie pour le moment. Enfin, ce vote bénéficie du trouble suscité par des figures de droite, comme Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin, qui apportent un soutien à peine masqué à Emmanuel Macron.

La suite