Les mar­tyrs d’Égypte

Les mar­tyrs d’Égypte

Le récit est suc­cinct, mais sa sobrié­té en dit plus qu’un long dis­cours. Je l’ai lu sur le site du quo­ti­dien Libé­ra­tion. Une femme, Mariam, raconte ce qui s’est pas­sé lors de l’attentat de ven­dre­di der­nier, qui a fait 29 morts en Égypte, 29 coptes par­mi les­quels des enfants. « “Ils m’ont pris mon frère. Ils lui ont tiré une balle sous le men­ton puis une autre dans le cœur” dit-elle dans un der­nier filet de voix. On l’entend à peine, ses yeux tour­nés vers le ciel, les mains ten­dues vers le sou­ve­nir de son frère quand il lui sou­riait encore quelques minutes avant de mon­ter dans le bus. Comme des dizaines d’autres chré­tiens, le jeune homme se ren­dait ven­dre­di der­nier, veille du rama­dan, en pèle­ri­nage au monas­tère Saint-Samuel en plein désert. Ils sont tom­bés dans une embus­cade, reven­di­quée dès le len­de­main par le groupe État isla­mique. “Une dizaine d’hommes mas­qués et armés nous ont cou­pé la route. Ils nous ont deman­dé de renon­cer à Dieu. On leur a dit non, il n’en est pas ques­tion. Alors le mas­sacre a com­men­cé.” » Ces der­niers mots, sont d’un témoin sur­vi­vant à la tuerie.

La suite