Cadre, employé, ouvrier : qui a voté Le Pen et qui a voté Macron ?

Cadre, employé, ouvrier : qui a voté Le Pen et qui a voté Macron ?

Marine Le Pen séduit davantage les chômeurs, les ouvriers et les foyers aux revenus les plus faibles, d’après un sondage Ipsos mené en fin de semaine dernière. Crédits photo : JOEL SAGET/AFP

Les Français qui ont du mal à boucler leurs fins de mois votent davantage pour Marine Le Pen, alors qu’Emmanuel Macron séduit les plus aisés, plus optimistes. Le Figaro décortique comment la catégorie socioprofessionnelle a influencé les choix des électeurs pour le premier tour de la présidentielle.

Emmanuel Macron a séduit la France ‘optimiste’, qui vit plutôt bien », tandis que « ceux qui ont l’impression d’exercer une profession en déclin » et dont les fins de mois sont difficiles optent plutôt pour Marine Le Pen. C’est la leçon du sondage Ipsos / Sopra Steria réalisé juste avant le premier tour de l’élection présidentielle ce dimanche.Tout comme l’âge , la catégorie socio-professionnelle et le niveau de revenu influent sur le vote des Français. Exemples.

● Le Pen séduit les ouvriers, Fillon les retraités

Marine Le Pen arrive nettement en tête chez les ouvriers (37 %), devant Jean-Luc Mélenchon (24 %). Les retraités, rétifs au programme du représentant de la France insoumise (12 %), préfèrent François Fillon (36 %) et les cadres optent pour Emmanuel Macron (33 %), qui réalise son plus mauvais score chez les ouvriers (12 %).

La suite