You are currently viewing Éric Zem­mour à Ver­sailles : à la conquête de la France bien élevée

Éric Zem­mour à Ver­sailles : à la conquête de la France bien élevée

Toute la presse en bruisse : « À Ver­sailles, la love sto­ry de Zem­mour et de la droite catho­lique » (Le Point), « Com­ment Éric Zem­mour veut chas­ser sur les terres de la Manif pour tous » (BFM TV), « Éric Zem­mour en opé­ra­tion séduc­tion chez les catho­liques conser­va­teurs » (Le Figa­ro), « Éric Zem­mour : à Ver­sailles, la défense des racines de la France séduit » (Marianne).

Rien d’étonnant. Cela fait bien long­temps que ce public suit Éric Zem­mour : d’abord l’éditorialiste (Le Figa­roRTLParis Pre­mière et, évi­dem­ment, CNews), mais aus­si l’essayiste. La plu­part de ces catho­liques conser­va­teurs ont ses œuvres com­plètes dans leur biblio­thèque, pieu­se­ment dédi­ca­cées, par exemple lors des pré­cé­dentes cau­se­ries orga­ni­sées par Pierre Nico­las, Benoît et Nico­las Sevil­lia, les fameux Éveilleurs d’espérance qui orga­ni­saient cette ren­contre, mar­di 19 octobre. Éric Zem­mour lui-même en badine : « Je suis un habi­tué de Ver­sailles, je pense que je vais m’installer ici (rires). Pas au châ­teau, hein, je ne me prends pas encore pour Louis XIV ! »

La suite