You are currently viewing Lettre de Mgr Schnei­der aux juges lors du pro­cès de Jean-Pierre Maugendre

Lettre de Mgr Schnei­der aux juges lors du pro­cès de Jean-Pierre Maugendre

  • Post category:Politique

Nur-Sul­tan, 23 sep­tembre 2021

Décla­ra­tion de Mgr Schneider

Au sujet du pro­cès du 18 octobre concer­nant Jean-Pierre Maugendre.

Mon­sieur le président !

Un dépla­ce­ment apos­to­lique aux USA m’empêche d’être phy­si­que­ment pré­sent à l’audience de ce jour, ce que je regrette beau­coup. Jean-Pierre Mau­gendre est pour­sui­vi pour « pro­vo­ca­tion à la dis­cri­mi­na­tion à l’égard d’un groupe de per­sonnes à rai­son de leur orien­ta­tion sexuelle » par l’association Stop homo­pho­bie. M. Mau­gendre est accu­sé d’avoir publié sur le site de l’association Renais­sance catho­lique un texte dont je suis un des signa­taires avec le Car­di­nal Burke, patron de l’Ordre de Malte, le Car­di­nal Pujats, arche­vêque émé­rite de Riga, et les évêques Peta, arche­vêque de sainte Marie en Asta­na et Len­ga, arche­vêque émé­rite de Kara­gan­da. Il est bien évident que les signa­taires de cet article inti­tu­lé : « L’Eglise du Dieu vivant. La colonne et l’appui de la véri­té » sont les pre­miers res­pon­sables moraux de cette publi­ca­tion qui repre­nait elle-même une décla­ra­tion du 3 juin 2003 de la Congré­ga­tion pour la doc­trine de la foi inti­tu­lée : « Consi­dé­ra­tions à pro­pos des pro­jets de recon­nais­sance juri­dique des unions entre per­sonnes homo­sexuelles ». Ce docu­ment était alors signé du car­di­nal Rat­zin­ger deve­nu, depuis, pape sous le nom de Benoît XVI.

La suite