You are currently viewing ORBAN CONTRE LA DÉFERLANTE PROGRESSISTE

ORBAN CONTRE LA DÉFERLANTE PROGRESSISTE

Hier les mili­tants LGBT pro­tes­taient dans toute l’Al­le­magne contre le Pre­mier ministre hon­grois Vik­tor Orban, et l’un deux s’in­tro­dui­sait dans le stade muni­chois au début du match Alle­magne-Hon­grie. Face à la défer­lante pro­gres­siste, Orban ne semble pas faiblir.

Un mili­tant LGBT s’est intro­duit sur la pelouse du stade de Munich au début du match entre la Hon­grie et l’Allemagne, pour bran­dir le dra­peau arc-en-ciel face à l’équipe hon­groise. La ville de Munich avait pré­vu de colo­rer son stade aux cou­leurs du même dra­peau en signe de pro­tes­ta­tion contre la poli­tique conser­va­trice et pré­ten­du­ment homo­phobe de Vik­tor Orban. Il avait en consé­quence refu­sé de se dépla­cer pour l’occasion mal­gré sa pas­sion pour le foot­ball. L’UEFA, orga­ni­sa­teur du tour­noi, a fina­le­ment déci­dé d’annuler l’initiative, invo­quant la neu­tra­li­té poli­tique et reli­gieuse de la com­pé­ti­tion. Déci­sion qui a sus­ci­té une vague de cri­tiques, et qui a entraî­né cet acte mili­tant. Aus­si, le dra­peau arc-en-ciel déco­rait hier l’Allemagne en plu­sieurs endroits – le musée juif de Munich, les stades de plu­sieurs villes, le compte Twit­ter de la police de la ville, des loco­mo­tives de la socié­té de che­mins de fer locale, et cer­taines entre­prises comme Volks­wa­gen et BMW, qui ont sau­té sur l’occasion pour faire du pink­wa­shing.

La suite