You are currently viewing En Angle­terre, les vac­ci­nés sont plus morts du variant indien que les non-vac­ci­nés (DATAS)

En Angle­terre, les vac­ci­nés sont plus morts du variant indien que les non-vac­ci­nés (DATAS)

Les annonces de Macron pré­pa­rant la vac­ci­na­tion obli­ga­toire et actant d’ici là la dis­cri­mi­na­tion contre les non-vac­ci­nés sont fon­dées sur une convic­tion unique : le vac­cin est la seule parade effi­cace contre le coro­na­vi­rus, et spé­cia­le­ment contre ses variants. Seule la “vac­ci­na­tion géné­rale” comme a dit le porte-parole du gou­ver­ne­ment Gabriel Attal, peut évi­ter un nou­veau confi­ne­ment. Le vac­cin pro­tè­ge­rait donc d’une conta­gion exces­sive et des formes graves de la mala­die. Donc, tous au vac­cin ! Sauf que… les sta­tis­tiques offi­cielles qui viennent d’être publiées par Public Health England (San­té publique Angle­terre) montrent tout le contraire, sur une période d’environ 6 mois.

La suite