Inef­fi­ca­ci­té du rem­dé­si­vir : fina­le­ment, l’OMS confirme les conclu­sions du pro­fes­seur Raoult

Inef­fi­ca­ci­té du rem­dé­si­vir : fina­le­ment, l’OMS confirme les conclu­sions du pro­fes­seur Raoult

Il était cher, il était bien, il sen­tait bon la gué­ri­son. Oli­vier Véran le recom­man­dait chau­de­ment. « Cher pro­fes­seur Raoult, mais qu’attendez-vous pour dis­til­ler le rem­dé­si­vir dans les veines de vos malades ? »

Manque de chance, pas de bol et pata­tras ! L’OMS indique, dans son der­nier com­mu­ni­qué, que le rem­dé­si­vir ne vaut pas un clou. Inef­fi­cace dans le soin du Covid-19. Pré­sente « la pos­si­bi­li­té d’importants effets secon­daires », dixit les experts du « Groupe de déve­lop­pe­ment des direc­tives » de l’OMS, dans le rap­port relayé par Le Pari­sien, le 20 novembre.

Le pro­fes­seur Raoult se marre. Comme il en témoigne dans l’une de se der­nières vidéos, le minis­tère assu­rait la pro­mo­tion de l’élixir sal­va­teur : « On reçoit de la Direc­tion géné­rale de la san­té un mail qui nous dit qu’on va pou­voir uti­li­ser gra­tui­te­ment le rem­dé­si­vir. » Tour­née générale !

Une inci­ta­tion qui inter­ve­nait paral­lè­le­ment à un for­cing visant à dis­cré­di­ter l’hydroxychloroquine. L’Union euro­péenne com­man­dait, début octobre, le rem­dé­si­vir par citernes. 500.000 doses, comme le rap­pellent Les Échos. Les bien­fai­teurs de l’humanité étaient à Bruxelles. Gilead, au taquet, envoyait moult pros­pec­tus à l’IHU de Mar­seille et aux autres : rem­dé­si­vir à volon­té, un pin’s offert, pro­fi­tez du Black Fri­day, tout doit disparaître !

La suite