You are currently viewing Tri­bune : « La mort d’un prêtre et l’âme de la France »

Tri­bune : « La mort d’un prêtre et l’âme de la France »

Le père Oli­vier Maire est mort, assas­si­né par celui à qui il avait ten­du la main. Son sacri­fice prouve à notre socié­té et à notre temps que des valeurs plus hautes que la consom­ma­tion, le confort ou l’individualisme, existent et vivent, et qu’elles nous donnent, non pas des moyens d’existence mais des rai­sons de vivre, au-delà de nous-mêmes. 

La suite.