You are currently viewing « Expul­sion » de la Fra­ter­ni­té Saint-Pierre à Dijon : les fidèles montent au créneau

« Expul­sion » de la Fra­ter­ni­té Saint-Pierre à Dijon : les fidèles montent au créneau

Dans « Tra­di­land », la nou­velle a fait l’effet d’une bombe.  Par une lettre en date du 17 mai, l’archevêque de Dijon, Mgr Roland Min­ne­rath, a « remer­cié » la Fra­ter­ni­té sacer­do­tale Saint-Pierre (FSSP) ins­tal­lée à la basi­lique Saint-Ber­nard depuis 23 ans, lui deman­dant de quit­ter les lieux pour la ren­trée sco­laire de sep­tembre sans pré­ci­ser la rai­son de cette déci­sion. Il a fal­lu une entre­vue avec un groupe de fidèles et, le 8 juin der­nier, une mise au point du dio­cèse sur son site pour avoir une expli­ca­tion  : pour l’évêque, la com­mu­nau­té ne se mélange pas suf­fi­sam­ment au reste du dio­cèse et, sur­tout, les prêtres de la FSSP ne concé­lèbrent pas. Il est donc pré­ci­sé que les fidèles pour­ront tou­jours assis­ter à la messe en rite extra­or­di­naire, mais célé­brée par des prêtres dio­cé­sains, et « pour tous les autres ser­vices pas­to­raux, comme la caté­chèse, le patro­nage, le scou­tisme et les autres acti­vi­tés apos­to­liques, les familles qui le dési­rent trou­ve­ront le meilleur accueil auprès des paroisses locales […] ou de toute autre paroisse du dio­cèse ». Selon le com­mu­ni­qué, « le fait de confier main­te­nant les fidèles à des prêtres dio­cé­sains ne fera que ren­for­cer leur com­mu­nion avec l’Église dio­cé­saine ».

La suite