You are currently viewing L’avenir de l’Action française

L’avenir de l’Action française

La chro­nique de Sté­phane Blanchonnet

Mili­ter à l’Action fran­çaise est une chance in­ croyable, celle de s’ins­crire dans une his­toire qui est un cha­pitre incontour­nable de l’histoire de France.

Non seule­ment l’AF, avec ses 120 ans révo­lus, est la plus ancienne for­ma­tion poli­tique fran­çaise mais encore, par son rayon­ne­ment intel­lec­tuel unique, par le nombre d’artistes, d’écri­vains, de per­son­na­li­tés qu’elle a comp­tés dans ses rangs, appa­raît comme une pro­vince de l’âme fran­çaise, au même titre que le jan­sé­nisme à la fin de l’Ancien Régime ou le roman­tisme dans la pre­mière moi­tié du XIXe siècle.

Cet héri­tage est riche d’expérience et il est une force dans la me­sure où il nous fait un devoir d’être à sa hau­teur. Tou­te­fois, il peut aus­si être un han­di­cap si nous nous fos­si­li­sons en gar­diens de musée, si nous re­fusons par dog­ma­tisme de consi­dé­rer les erreurs du pas­sé́ (et il y en eut… autre­ment la monar­chie serait res­tau­rée !), si nous négli­geons d’actualiser nos for­mules et nos slo­gans pour les rendre intel­ligibles dans une France qui ne pos­sède pas nos codes et qui n’a plus grand-chose de com­mun avec celle de 1900 dans laquelle s’est for­gée, en même temps que s’élaborait notre doc­trine, une rhé­to­rique per­cu­tante à l’époque mais aujourd’hui par­tiel­le­ment désuète.

L’avenir de l’AF res­semble à une ligne de crête : d’une part ne jamais aban­don­ner pour plaire au Siècle les idées-forces qui ont fait la lon­gé­vi­té de notre école, notam­ment le natio­na­lisme inté­gral (la conclu­sion néces­sai­re­ment monar­chique du natio­na­lisme fran­çais), dont l’actualité́ ne ces­se­ra jamais tant que la France demeu­re­ra, et, d’autre part, évi­ter le féti­chisme à l’égard des formes d’ac­tion ou des formes rhé­to­riques, par nature contin­gentes, uti­li­sées à un moment ou un autre de la longue his­toire du mou­ve­ment. Le suc­cès de notre cause au XXIe siècle dépen­dra de notre capa­ci­té́ à rele­ver ce défi.

Chro­nique parue dans « Le Bien Com­mun » n°25

Abon­nez-vous à la revue men­suelle roya­liste « Le Bien Commun »

Bul­le­tin d’abonnement

Pré­nom,  Nom : ______________________________________ Adresse pos­tale : _____________________________________ _______________________________________________ Code pos­tal : ___________ Ville : ______________________ Pays : ___________________ Télé­phone : _________________ Cour­riel : ___________________________________________

Choix d’a­bon­ne­ment (ver­sion papier)

  • Nor­mal : 70 €
  • Étu­diant : 60 €
  • Sou­tien : 120 €

(10 % de remise pour les adhé­rents à l’Ac­tion fran­çaise, et il existe aus­si une tari­fi­ca­tion plus avan­ta­geuse en ver­sion numé­rique) à retour­ner par cour­rier au Bien Com­mun 10, rue Croix-des-Petits-Champs 75 001 Paris)