Prince Jean, Comte de Paris

Prince Jean, Comte de Paris

1er novembre

Comme vous avez pu le suivre, nous nous sommes mis en « retrait pro­vi­soire » de Dreux, la Fon­da­tion Saint-Louis qui gère le domaine ayant per­du le fil de ce pour quoi elle avait été créée par mon grand-père. Notre ins­tal­la­tion dans le Sud se passe bien et les enfants ont repris le che­min de l’é­cole en toute séré­ni­té. Je peux ain­si reprendre mes billets réguliers.

Pour démar­rer cette ren­trée, et prendre un peu de recul par rap­port à une actua­li­té sou­vent oppres­sante, j’aimerais évo­quer un sujet que j’ai à cœur : celui de notre entre­prise fami­liale « Mai­son Capet et fils depuis 987, Construc­tion, Amé­na­ge­ments, Réno­va­tions ». Au gré des sou­bre­sauts de l’His­toire, nous avons mal­gré tout su nous adap­ter et res­ter solides, comme autrefois.

Cela tient aux huit prin­cipes qui guident depuis si long­temps notre action dans le pay­sage natio­nal : le ser­vice ren­du, la fidé­li­té, la durée, les règles simples, l’in­dé­pen­dance, le bien com­mun, la jus­tice, le juste milieu.

En France, le suc­cès du ser­vice ren­du est dépen­dant du lien étroit qui peut exis­ter entre le prince et les Français.

Cela per­met de sus­ci­ter de vraies fidé­li­tés dans le res­pect de l’honneur et de la droiture.

Néces­si­tant une cer­taine conti­nui­té de l‘effort, notre entre­prise s’ins­crit dans la durée et cherche à déve­lop­per un héri­tage reçu pour le trans­mettre selon des règles simples de dévo­lu­tion et d’agir.

Pour ne pas sou­mettre notre action à la loi du moment, mais au bon sens et à la nature des choses, nous culti­vons une forte indépendance.

Le bien de l’en­semble pri­mant sur les biens indi­vi­duels la recherche du bien com­mun nous per­met d’avancer avec notre ligne de force, la jus­tice, cette der­nière étant indis­pen­sable pour sus­ci­ter l’adhésion de tous à l’entreprise commune.

Enfin un juge­ment qui s’at­tache au juste milieu aide son chef à déci­der serei­ne­ment, et donc à choi­sir la meilleure option.

Ces huit prin­cipes qui éclairent, comme vous l’au­rez com­pris, mon action, ser­vi­ront aus­si de trame à mes billets de cette année.

Ma nou­velle situa­tion m’aidera, je l’espère, à avoir un regard aigui­sé et sans doute un peu dif­fé­rent sur ce qui se décide à Paris (nous sommes à 700 kilo­mètres de la capi­tale) et sur les évè­ne­ments (nous sommes en pleine cam­pagne) qui touchent notre pays, sans pour autant m’en tenir éloigné.

Bonne fête de la Toussaint !

Jean, Comte de Paris

Région Occi­ta­nie, Tous­saint 2020

Image : Tym­pan cen­tral de la Basi­lique Saint-Denis