Mai­son Capet et Fils depuis 987 – Le comte de ParisLe comte de Paris

Mai­son Capet et Fils depuis 987 – Le comte de ParisLe comte de Paris

Comme vous avez pu le suivre, nous nous sommes mis en « retrait pro­vi­soire » de Dreux, la Fon­da­tion Saint-Louis qui gère le domaine ayant per­du le fil de ce pour quoi elle avait été créée par mon grand-père. Notre ins­tal­la­tion dans le Sud se passe bien et les enfants ont repris le che­min de l’école en toute séré­ni­té. Je peux ain­si reprendre mes billets réguliers.

Pour démar­rer cette ren­trée, et prendre un peu de recul par rap­port à une actua­li­té sou­vent oppres­sante, j’aimerais évo­quer un sujet que j’ai à cœur : celui de notre entre­prise fami­liale « Mai­son Capet et fils depuis 987, Construc­tion, Amé­na­ge­ments, Réno­va­tions ». Au gré des sou­bre­sauts de l’Histoire, nous avons mal­gré tout su nous adap­ter et res­ter solides, comme autrefois.

Cela tient aux huit prin­cipes qui guident depuis si long­temps notre action dans le pay­sage natio­nal : le ser­vice ren­du, la fidé­li­té, la durée, les règles simples, l’indépendance, le bien com­mun, la jus­tice, le juste milieu.

Mai­son Capet et Fils depuis 987 – Le comte de ParisLe comte de Paris

Jean, Comte de Paris

la suite