Val-de-Marne : des petits caïds qui n’impressionnent per­sonne ?

Val-de-Marne : des petits caïds qui n’impressionnent per­sonne ?

À Cham­pi­gny-sur-Marne, le com­mis­sa­riat a été atta­qué par une qua­ran­taine d’individus le week-end der­nier. Les poli­ciers n’ont pas ripos­té. Cet épi­sode démontre que l’État se refuse à faire res­pec­ter son auto­ri­té.

Si on en croit le ministre de l’Intérieur, « les petits caïds n’impressionnent per­sonne ». Gérald Dar­ma­nin se trompe. Après l’attaque du com­mis­sa­riat de Cham­pi­gny à coups de pro­jec­tiles joli­ment appe­lés « feux d’artifice de mor­tiers », c’est-à-dire de feux d’artifice cus­to­mi­sés en bombes incen­diaires, toute la France est sai­sie d’effroi – et avec elle, une bonne par­tie des poli­ciers, ce qui est encore plus inquié­tant.

Retrou­vez la suite ici.