Dix pro­fes­seurs de droit contre « la police de la pen­sée » à l’u­ni­ver­si­té

Dix pro­fes­seurs de droit contre « la police de la pen­sée » à l’u­ni­ver­si­té

Une dizaine de pro­fes­seurs de droit (*), par­mi les­quels le consti­tu­tion­na­liste Oli­vier Beaud (Paris 2‑Pan­théon-Assas) et le civi­liste Rémy Lib­cha­ber (Paris-1-Pan­théon-Sor­bonne) dénoncent, dans une tri­bune trans­mise au Point, le « lyn­chage média­tique » et la mise « au pilo­ri » de leur col­lègue Aram Mar­di­ros­sian. Cet his­to­rien du droit de Paris‑1 a sus­ci­té une vive polé­mique après son cours d’his­toire du droit de la famille, le 29 sep­tembre, dans lequel il reven­di­quait haut et fort son hos­ti­li­té au mariage pour tous, avant de se lan­cer dans une impro­bable com­pa­rai­son che­va­line : « Donc, il va y avoir for­cé­ment quel­qu’un, un jour, qui va aller devant un tri­bu­nal et qui va dire : “Voi­là, je suis dis­cri­mi­né, j’ai une jument, je l’a­dore, je ne peux pas l’é­pou­ser, c’est un scan­dale. C’est une dis­cri­mi­na­tion !” » avait-il lan­cé à ses étu­diants de L2. Le cours avait été fil­mé par l’un d’eux et aus­si­tôt mis en ligne sur les réseaux sociaux, déclen­chant une ava­lanche de réac­tions hos­tiles, sur Inter­net, de nom­breux mili­tants LGBT, dénon­çant notam­ment « une com­pa­rai­son scan­da­leuse entre homo­sexua­li­té et zoo­phi­lie ».

Retrou­vez la suite ici.