Cou­vrez ce feu que je ne sau­rais voir !
Epidemie de coronavirus ( COVID-19 ). Mesure de confinement. Gros plan sur un smartphone : sauvez des vies restez chez vous.

Cou­vrez ce feu que je ne sau­rais voir !

Le couvre-feu res­semble à une opé­ra­tion de bras­sage d’air, de la part d’un exé­cu­tif à court de solu­tions concrètes pour manoeu­vrer la France dans la tem­pête du COVID. La rai­sons sani­taire devient un pré­texte poli­tique pour ne plus par­ler d’au­cun autre sujet.

Tout le champ lexi­cal guer­rier va donc y pas­ser. Voi­ci désor­mais qu’un couvre-feu nous est impo­sé pour empê­cher Covid 19 de cir­cu­ler, et les hôpi­taux sous-dimen­sion­nés de notre pays riche d’être débor­dés. Le 16 mars, dans un comique de répé­ti­tion héri­té de Hol­lande, Emma­nuel Macron nous avait bien dit que nous étions en guerre. Après, on a eu droit à l’état d’urgence, aux hôpi­taux de cam­pagne et main­te­nant le couvre-feu. L’objectif est très clair et tout le monde sou­dé dans la peur y adhère : évi­ter la mort anti­ci­pée de quelques boo­mers. Et pour ce faire, le libé­ral-liber­taire Macron se fait socia­liste et nous déclare que la fin jus­ti­fie les moyens.

Retrou­vez la suite ici.