Com­mu­ni­qué du Car­re­four des acteurs sociaux

Com­mu­ni­qué du Car­re­four des acteurs sociaux

Sau­ver l’agriculture française

Une cam­pagne est enga­gée par le Car­re­four des Acteurs Sociaux et le Par­te­na­riat Eur­afri­cain dans le cadre de la cam­pagne « 200 000 volon­taires pour sau­ver l’agriculture ». Les pro­duc­teurs agri­coles notam­ment marai­chers ou pro­duc­teurs de fruits sont confron­tés à l’absence  des tra­vailleurs sai­son­niers venant habi­tuel­le­ment du Magh­reb, d’Europe Cen­trale ou de la pénin­sule ibé­rique. Afin de palier ce défi­cit nous éta­blis­sons deux listes :

  • d’une part les asso­cia­tions sus­cep­tibles de four­nir des « bras » – 10 sont déjà asso­ciées par­mi les­quelles « Lais­sez les Ser­vir » (Nour­re­dine Abdoul­housse) – Soli­da­ri­té Inter­na­tio­nal (Cathe­rine Lahaye) – réseau de La France quelle His­toire ! (Jean de Lau­noy) – Maye­sha Espoir (Ara­fa Mbae) AICS (Robert Fopa) ? les Che­mins de la Réus­site (com­mis­saire divi­sion­naire Abdel­ka­der Haroune),  Faire Savoirs ( Mme Bouchrati)
  • d’autre part des struc­tures pro­fes­sion­nelles agri­coles inter­mé­diaires pro­po­sant des postes ls (par exemple coopé­ra­tive ou syn­di­cat pro­fes­sion­nelle ou asso­cia­tion locale de producteurs)

Nous tra­vaillons à rap­pro­cher les asso­cia­tions qui offrent des bras avec les orga­ni­sa­tion pro­fes­sion­nelles qui offrent des « emplois ». Cette action vient en com­plé­ment de l’appel à la res­source humaine locale qui bien  enten­du doit être prioritaire.