Les islamistes massacrent les chrétiens en Afrique dans l’indifférence totale de l’Occident !

Les islamistes massacrent les chrétiens en Afrique dans l’indifférence totale de l’Occident !

Par Verlaine DJENI, Bloggueur

Avec les revers successifs qu’ils ont subis en Syrie et en Irak, on avait pensé les islamistes affaiblis. Certes, quelques attaques ici et là en Occident, ou ailleurs dans le monde, ressemblaient plus à des râles d’agonisant qu’à des actions préparées et installées sur le long terme afin de semer la terreur au sein des populations.

L’État islamique est incontestablement en perte de vitesse au Levant mais on découvre, depuis le début de l’année, une recrudescence des actes terroristes en Afrique. La coïncidence entre la chute au Levant et la hausse en Afrique ne surprend pas beaucoup d’experts qui avertissaient, depuis des années, sur le risque d’explosion. Ainsi, Alexandre del Valle, dès octobre 2000, prévenait-il sur les risques à venir avec le caractère protéiforme des actes terroristes.

Du Sahel à la corne de l’Afrique, ce continent accueille toutes les formes de groupuscules djihadistes, Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), Boko Haram, État islamique dans la province de l’Afrique de l’Ouest (ISWAP, en anglais), Al-Chebab, Al-Mourabitoune, Ansar al-Charia, sans oublier ces nombreux mouvements qui, chaque jour, se créent avec la bénédiction et les fortunes de certains « émirs » criminels qui font leur beurre grâce aux rançons perçues après les enlèvements d’occidentaux.

Ce qui se passe, aujourd’hui, en Afrique, n’est pas une étincelle mais certainement un acte programmé d’assassinats ciblés contre les chrétiens et leurs lieux de culte.

La République démocratique du Congo, le Nigeria, le Burkina Faso paient le plus grand tribut dans cette guerre imposée par les terroristes.

Il ne se passe plus une semaine sans voir des lieux de culte chrétiens attaqués. Il ne se passe plus une semaine sans entendre que des prêtres, des pasteurs, des fidèles sont tués par des islamistes. Les terroristes poussent l’indécence jusqu’à cibler, dans leurs actes criminels, les populations civiles les plus faibles, femmes, enfants et personnes âgées.

Le summum de l’horreur est atteint, il y a quelques jours, à Arbinda, dans le nord du Burkina Faso, avec 35 civils tués dont… 31 femmes.

Au Nigeria, la veille du réveillon de Noël, des chrétiens ont été exécutés pour venger la mort survenue, en octobre, du chef de l’État islamique Al-Baghdadi, en Syrie. La vidéo filmant cette exécution a fait le tour des réseaux sociaux et l’on a pu y voir la barbarie de ces islamistes.

La question qui se pose, aujourd’hui, est : allons-nous laisser les islamistes poursuivre ce massacre des chrétiens en Afrique ?

Pourquoi, en Occident, et en France en particulier, les défenseurs de Gaza, les chantres de la bien-pensance et les acharnés de l’islamophobie sont-ils si silencieux face aux crimes commis par des musulmans sur des chrétiens en Afrique ?Une seule chose : une promesse aux chrétiens d’Orient et aux chrétiens d’Afrique, nous dénoncerons toujours les crimes que vous subissez, nous ne nous tairons pas, nous ne nous tairons jamais pour vous.