Islamophobie : « L’aveuglement, le clientélisme et le dérèglement idéologique de la gauche »
Portrait de Laurent Bouvet politologue, essayiste et universitaire, ici, posant pour Le Figaro, à Paris.

Islamophobie : « L’aveuglement, le clientélisme et le dérèglement idéologique de la gauche »

Laurent Bouvet. Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

En s’associant à des manifestants islamistes pour « lutter contre l’islamophobie », tout un pan de la gauche se déshonore, juge avec sévérité Laurent Bouvet.

FIGAROVOX.- Une manifestation contre Éric Zemmour a eu lieu devant le siège de CNews il y a deux jours. Certains propos étaient d’une violence rare : Abdelaziz Chaambi, fiché S, y a traité Éric Zemmour de « bâtard » et de « virus »… Sous couvert de lutte contre l’islamophobie, s’agissait-il en réalité d’une manifestation islamiste ?

Laurent BOUVET.- Ces images montrent d’abord qu’il s’agit d’une manifestation organisée par des islamistes, son initiateur principal étant Elias D’Imlazene, fondateur du site « Islam et Info », fiché S et, notamment, propagateur de fake news racistes et anti-roms. Ce qui soulève d’ailleurs une question : comment les pouvoirs publics peuvent-ils autoriser un tel rassemblement alors même que le président de République a annoncé une lutte sans merci contre « l’hydre islamiste » ?

Ces images montrent ensuite une grande violence verbale, faite d’appels à la haine nominatifs. Pratique courante des islamistes et de leurs alliés sur les réseaux sociaux, elle est mise en œuvre ici devant une foule qui applaudit de tels appels, avec tous les risques de passage à l’acte que cela induit.

Ces images montrent enfin comment les ennemis de la liberté d’expression se servent de celle-ci et donc notre faiblesse. Je note d’ailleurs qu’il a bien peu de réactions chez les habituels indignés, journalistes, politiques ou intellectuels, de gauche notamment, qui s’insurgent immédiatement lorsque les mêmes appels à la haine sont prononcés par l’extrême droite par exemple.

La suite