Attentat contre les catholiques au Sri Lanka
Attentats au Sri Lanka : plus de 200 morts dans des hôtels et des églises visés le jour de Pâques

Dans l’église Saint-Anthony à Colombo. DINUKA LIYANAWATTE/REUTERS

Au moins 207 personnes ont été tuées et 450 blessées dimanche 21 avril dans une série d’explosions dans des hôtels et églises du Sri Lanka où était célébrée la messe de Pâques. Dans la matinée, trois hôtels et trois églises ont été attaqués à Colombo la capitale mais aussi à Negombo, plus au nord et à Batticaloa à l’est. Deux nouvelles explosions se sont ensuite produites en début d’après-midi, dont l’une dans un hôtel de la capitale faisant deux morts.

Huit personnes ont été arrêtées, a annoncé le premier ministre Ranil Wickremesinghe. « Jusqu’ici les noms que nous avons sont locaux » mais les enquêteurs cherchent à savoir s’ils ont d’éventuels « liens avec l’étranger », a déclaré dans une allocution télévision le chef de gouvernement, sans donner davantage de précisions. Précédemment, il avait été fait mention de l’interpellation de sept personnes en fin d’après-midi lors d’une perquisition menée dans une maison de Colombo. Sans confirmer cette information, le porte-parole de la police avait indiqué que trois policiers avaient été tués lors d’une intervention, vraisemblablement dans cette maison.

La suite