Sui­cides de poli­ciers : recueille­ment et colère devant des commissariats
Policemen are gathered during a ceremony in tribute to their colleague who committed suicide there the day before with her service weapon, on April 19, 2019 at Montpellier's main police station. (Photo by SYLVAIN THOMAS / AFP)

Sui­cides de poli­ciers : recueille­ment et colère devant des commissariats

Des poli­ciers ras­sem­blés sous le dra­peau en berne de l’hôtel de police de Mont­pel­lier, ven­dre­di 19 avril 2019. SYLVAIN THOMAS/AFP

Après quatre nou­veaux sui­cides cette semaine, des poli­ciers se sont ras­sem­blés devant plu­sieurs com­mis­sa­riats de l’Hexagone pour rendre hom­mage à leurs 28 col­lègues qui ont mis fin à leurs jours depuis le début de l’année.

Un bri­ga­dier-chef prin­ci­pal à Béziers dans la soi­rée de lun­di. Un poli­cier du centre de réten­tion admi­nis­tra­tive de Metz dans la nuit de lun­di à mar­di. Une capi­taine de police de la sûre­té dépar­te­men­tale de l’Hérault à Mont­pel­lier jeu­di matin. Un jeune fonc­tion­naire de la Direc­tion de l’ordre public et de la cir­cu­la­tion (DOPC) à Vil­le­juif jeu­di en début d’après-midi.

Cette semaine, la police natio­nale déplore quatre nou­veaux sui­cides en son sein, ce qui porte à 28 le nombre de fonc­tion­naires s’étant sui­ci­dés depuis le début de l’année. Face à cette vague inédite, une inter­syn­di­cale ras­sem­blant sept orga­ni­sa­tions a appe­lé jeu­di à des moments de recueille­ment dans toute la France ce ven­dre­di. Dans plu­sieurs villes de l’Hexagone, cet appel a été entendu.