Marche des fier­tés LGBT : L’Assemblée natio­nale aux cou­leurs du dra­peau arc-en-ciel ce week-end

Marche des fier­tés LGBT : L’Assemblée natio­nale aux cou­leurs du dra­peau arc-en-ciel ce week-end

Une pre­mière. En France en tout cas. L’As­sem­blée natio­nale sera pavoi­sée aux cou­leurs arc-en-ciel LGBT à l’occasion de la Marche des fier­tés same­di à Paris, a indi­qué jeu­di son pré­sident Fran­çois de Rugy (LREM), rap­pe­lant que le com­bat pour l’égalité des droits a « agi­té » l’institution.

« J’ai sou­hai­té que très concrè­te­ment et de façon sym­bo­lique, l’Assemblée natio­nale soit pavoi­sée, comme d’ailleurs d’autres bâti­ments offi­ciels, avec le dra­peau arc-en-ciel qui est le sym­bole en géné­ral de la lutte contre l’homophobie, de l’égalité des droits » pour la marche des fier­tés Les­biennes, Gaies, Bi, Trans et Inter­sexes (LGBTI), a décla­ré Fran­çois de Rugy sur LCP.

L’Assemblée, lieu de droits nou­veaux pour les per­sonnes LGBT

Ce pavoi­se­ment, du côté de la Seine mais aus­si du côté de la place du Palais-Bour­bon, sera une pre­mière, a‑t-on pré­ci­sé à la pré­si­dence, notant que d’autres ins­ti­tu­tions accrochent le dra­peau arc-en-ciel, comme le Par­le­ment euro­péen le 17 mai, jour­née inter­na­tio­nale de lutte contre l’homophobie.

« C’est un com­bat qui est sou­vent pas­sé par l’Assemblée natio­nale, qui a par­fois été d’ailleurs assez agi­té à l’Assemblée natio­nale, mais aujourd’hui on voit que ce sont plu­tôt des sujets qui ras­semblent et on se dit d’ailleurs que les débats agi­tés paraissent un peu sur­réa­listes », a pour­sui­vi le pré­sident de l’Assemblée. La loi sur le « mariage pour tous », auto­ri­sant le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe avait notam­ment sus­ci­té des mois de débats enflam­més, avant son adop­tion en 2013.

La suite