You are currently viewing Un ex-can­di­dat Insou­mis pla­cé en garde à vue après s’être réjoui de la mort d’Ar­naud Beltrame

Un ex-can­di­dat Insou­mis pla­cé en garde à vue après s’être réjoui de la mort d’Ar­naud Beltrame

Un ancien can­di­dat de la France insou­mise a été pla­cé en garde à vue pour « apo­lo­gie du ter­ro­risme ». Feu­ray Vincent/ABACA

Sté­phane Pous­sier, ancien can­di­dat de La France insou­mise aux légis­la­tives dans le Cal­va­dos, a été pla­cé en garde à vue dimanche pour « apo­lo­gie du ter­ro­risme ». Same­di sur Twit­ter, il s’é­tait féli­ci­té de la mort d’Ar­naud Bel­trame, le poli­cier tué par un dji­ha­diste à Trèbes (Aude).

Ses tweets avaient sus­ci­té l’in­di­gna­tion géné­rale. Sté­phane Pous­sier, ancien can­di­dat mal­heu­reux de la France insou­mise aux légis­la­tives dans le Cal­va­dos, s’é­tait réjoui same­di sur Twit­ter de la mort d’Ar­naud Bel­trame, le lieu­te­nant-colo­nel tué ven­dre­di par le ter­ro­riste lors de la prise d’o­tage du Super U de Trèbes (Aude). « À chaque fois qu’un gen­darme se fait buter (…) je pense à mon ami Rémi Fraisse », avait-il notam­ment écrit en réfé­rence au mili­tant éco­lo­giste tué par une gre­nade tirée par un gen­darme en 2014 au bar­rage de Sivens. « Là, c’est un colo­nel, quel pied ! Acces­soi­re­ment, encore un élec­teur de Macron en moins », avait-il poursuivi.

Suite à ses pro­pos, l’an­cien can­di­dat de La France insou­mise a été pla­cé en garde à vue dimanche pour « apo­lo­gie du ter­ro­risme », selon une infor­ma­tion de France Info. « Sté­phane Pous­sier est en garde à vue depuis ce matin 11h30 pour apo­lo­gie d’actes ter­ro­ristes après des pro­pos publiés hier [same­di] sur son compte Twit­ter », a confir­mé auprès de l’AFP le pro­cu­reur de la Répu­blique de Lisieux, David Pamart. Ses tweets ont quant à eux été supprimés.

La suite