You are currently viewing Une puissante leçon sur “la vraie Europe” lancée par des philosophes européens

Une puissante leçon sur “la vraie Europe” lancée par des philosophes européens

Une Europe en laquelle nous pouvons croire” : la vibrante déclaration de Paris signée par des universitaires, penseurs et intellectuels de réunis à Paris veut rompre avec la double imposture de la “fausse Europe” : le supranationalisme et le multiculturalisme. Les signataires ont pris acte de la faillite idéologique de l’UE actuelle et du risque pour l’Europe, en minant ses nations à laisser s’évanouir sa grande civilisation . Mais plutôt que de se torturer d’angoisses stériles et d’ajouter encore un autre volume à la littérature abondante sur « le déclin de l’Occident », ces penseurs européens ont préféré exprimer positivement et solennellement leur attachement à ce qu’ils dénomment « la vraie Europe », cachée sous les abstractions à la mode et l’idéologie de notre époque. Cette Déclaration de Paris est un appel retentissant pour une compréhension renouvelée et une appréciation du véritable génie de l’Europe. C’est une invitation aux peuples d’Europe à retrouver activement ce qu’il y a de meilleur dans notre héritage commun et à construire ensemble un avenir de paix, d’espoir et de dignité.

1. L’Europe nous appartient et nous appartenons à l’Europe. Ces terres constituent notre maison, nous n’en avons aucune autre. Les raisons pour lesquelles nous chérissons l’Europe dépassent notre capacité à expliquer ou justifier cette fidélité. C’est une affaire d’histoires communes, d’espérances et d’amours. C’est une affaire de coutumes, de périodes de joie et de douleur. C’est une affaire d’expériences enthousiasmantes de réconciliation, et de promesses d’un avenir partagé. Les paysages et les évènements de l’Europe nous renvoient des significations propres, qui n’appartiennent pas aux autres. Notre maison est un lieu où les objets nous sont familiers et dans laquelle nous nous reconnaissons, quelle que soit la distance qui nous en éloigne. L’Europe est notre civilisation, pour nous précieuse et irremplaçable.

La suite