Un film sur Noël, jugé pas assez laïc, sus­pen­du en pleine séance scolaire

Un film sur Noël, jugé pas assez laïc, sus­pen­du en pleine séance scolaire

Les 83 élèves de Lan­gon ne connaî­tront pas la fin de L’É­toile de Noël, leurs ensei­gnants s’é­tant ren­dus compte au ciné­ma que le des­sin ani­mé amé­ri­cain n’é­tait pas « très laïc » car il évo­quait la Nati­vi­té. Une sus­pen­sion de séance qui déclenche l’in­di­gna­tion de nom­breux inter­nautes sur les réseaux sociaux.

Les fêtes de Noël, mais sans la nati­vi­té. Le groupe de 83 éco­liers qui assis­tait le 13 décembre à une pro­jec­tion sco­laire au ciné­ma Le Rio à Lan­gon en Gironde n’a pas pu voir jus­qu’au bout le des­sin ani­mé L’É­toile de Noël car leurs ensei­gnants se sont ren­du compte que ce film d’a­ni­ma­tion amé­ri­cain n’é­tait pas « très laïc », comme le révèle ce same­di Le Répu­bli­cain Sud-Gironde .

mou­lin du vil­lage. Un jour, il trouve le cou­rage de se libé­rer pour vivre enfin la grande aven­ture avec une bre­bis, une colombe, trois cha­meaux déjan­tés et des ani­maux de la ferme, très excen­triques…», indique le synop­sis du des­sin ani­mé. Une des­crip­tion qui n’a pas per­mis aux pro­fes­seurs de com­prendre que L’É­toile de Noël était en réa­li­té une varia­tion autour de la nais­sance de Jésus. L’af­fiche, repré­sen­tant une crèche, était pour­tant assez suggestive.

La suite