You are currently viewing Omrane, le petit Syrien sau­vé des décombres d’Alep, réap­pa­raît sur les médias du régime

Omrane, le petit Syrien sau­vé des décombres d’Alep, réap­pa­raît sur les médias du régime

Le cli­ché d’Om­ran Daq­neesh a fait le tour du monde. Cré­dits pho­to : MAHMOUD RSLAN/AFP

Le 17 août, le monde  décou­vrait le visage trau­ma­ti­sé d’Omrane Daq­neesh, un petit Syrien de 5 ans qui avait sur­vé­cu à la des­truc­tion de son appar­te­ment dans le quar­tier rebelle de Qater­ji, à Alep. Il était cou­vert de pous­sière et de sang, les mains sage­ment posées sur ses genoux, le regard com­plè­te­ment per­du dans le siège orange  fluo d’une ambulance.

Cette image allait immé­dia­te­ment deve­nir, par sa puis­sance, le sym­bole de l’horreur de la guerre civile syrienne, et plus pré­ci­sé­ment de la bataille à Alep, qui retom­be­ra, quelques mois plus tard, sous le contrôle de l’armée régulière.

La seule appa­ri­tion publique du jeune gar­çon ou de sa famille, qui refu­sa de s’exprimer, a été cette pho­to et la vidéo de son sau­ve­tage des décombres, prises res­pec­ti­ve­ment par Mah­moud Rslan, pho­to­graphe indé­pen­dant, et Mus­ta­fa Al-Sarout, camé­ra­man pour l’Aleppo Media Cen­ter, un média proche des rebelles syriens.

La suite