Manuel Valls a commandé 54 000€ de sondages pour analyser son physique et notamment ses oreilles

On connaissait la gourmandise du président Nicolas Sarkozy pour les sondages – près de 7,5 millions d’euros d’études commandées durant son quinquennat. On découvre aujourd’hui cette même lubie chez Manuel Valls, d’après une information obtenue par les équipes d’Envoyé Spécial, sur France 2.

En 2012, à son arrivée à l’Elysée, François Hollande avait promis de mettre un terme à ces pratiques, expliquant qu’“il n’y avait pas le budget pour cela”. Si le successeur de Sarkozy a bien tenu parole, la donne est différente du côté de Matignon. Selon les informations d’Envoyé Spécial, le SIG (Service d’information du gouvernement) a dépensé plusieurs dizaines de milliers d’euros, entre 2014 et 2016, non pas pour mesurer l’opinion des Français sur l’action du gouvernement mais sur l’image du Premier ministre, qui n’était autre que Manuel Valls, nommé le 31 mars 2014. En 2015, un rapport parlementaire s’était même interrogé “sur l’intérêt de certains d’entre eux pour la conduite de l’action gouvernementale.”

La suite