You are currently viewing Manuel Valls a com­man­dé 54 000€ de son­dages pour ana­ly­ser son phy­sique et notam­ment ses oreilles

Manuel Valls a com­man­dé 54 000€ de son­dages pour ana­ly­ser son phy­sique et notam­ment ses oreilles

On connais­sait la gour­man­dise du pré­sident Nico­las Sar­ko­zy pour les son­dages – près de 7,5 mil­lions d’euros d’études com­man­dées durant son quin­quen­nat. On découvre aujourd’hui cette même lubie chez Manuel Valls, d’après une infor­ma­tion obte­nue par les équipes d’Envoyé Spé­cial, sur France 2.

En 2012, à son arri­vée à l’Elysée, Fran­çois Hol­lande avait pro­mis de mettre un terme à ces pra­tiques, expli­quant qu’“il n’y avait pas le bud­get pour cela”. Si le suc­ces­seur de Sar­ko­zy a bien tenu parole, la donne est dif­fé­rente du côté de Mati­gnon. Selon les infor­ma­tions d’Envoyé Spé­cial, le SIG (Ser­vice d’information du gou­ver­ne­ment) a dépen­sé plu­sieurs dizaines de mil­liers d’euros, entre 2014 et 2016, non pas pour mesu­rer l’opinion des Fran­çais sur l’action du gou­ver­ne­ment mais sur l’image du Pre­mier ministre, qui n’était autre que Manuel Valls, nom­mé le 31 mars 2014. En 2015, un rap­port par­le­men­taire s’était même inter­ro­gé “sur l’intérêt de cer­tains d’entre eux pour la conduite de l’action gouvernementale.”

La suite