Camille Pascal : Saint louis et son chêne expliqué aux « historiens de garde »

Camille Pascal : Saint louis et son chêne expliqué aux « historiens de garde »

Saint Louis rendant la justice sous le chêne de Vincennes, Pierre-Narcisse Guérin, Musée des Beaux-Arts d’Angers Crédits photo : Wikimedia Commons

Il est des émissions politiques qui ont marqué l’histoire de la télévision française, d’autres, l’Histoire contemporaine tout court, il est plus rare qu’elles aient provoqué un débat sur l’Histoire de France. L’Émission Politique, puisque tel est son nom, diffusée jeudi dernier sur France 2 et dont François Fillon était l’invité marquera, à n’en pas douter, l’histoire de la télévision mais seuls les résultats du premier tour des élections présidentielles permettront de dire si elle aura joué un rôle dans l’histoire politique de notre pays. Néanmoins, une chose est sûre désormais, cette émission aura fait de l’Histoire de France un enjeu majeur de ce scrutin.

Le « cabinet noir », chacun le sait, a toujours été depuis Monsieur Gabriel Nicolas de la Reynie, une prérogative du Lieutenant Général de Police et donc le domaine exclusif de la Maison du Roi. Quant à Christine Angot, malgré le tintement de ses bracelets, elle n’est pas, loin s’en faut, Madame de Staël, ni même Marguerite Duras dont elle a fait, ce soir-là, un pastiche pathétique. Pour autant, si l’Histoire affleurait déjà dans ces deux grands moments de télévision, elle n’était pas encore au centre du débat.

Il a fallu attendre la confrontation entre le candidat et un professeur d’Histoire-Géographie au lycée de Nanterre, Madame Laurence de Cock, vice-présidente d’un étrange « Comité de Vigilance face aux usages publics de l’histoire » – on se demande bien en quoi l’Histoire qui constitue la mémoire collective des événements passés n’est pas d’usage public ?- pour que l’Histoire fasse son entrée en majesté sur le plateau de l’émission. Il s’agissait de condamner toute référence au fameux récit national qui est désormais considéré par certains intellectuels comme une sorte d’avant-poste du révisionnisme. L’échange fut courtois, presque respectueux de part et d’autre, alors même que les trois furies antiques, Tisiphone, Mégère et Alecton, continuaient à tournoyer autour des projecteurs quand madame Laurence de Cock demanda de but en blanc à François Fillon si la figure du Roi Saint-Louis rendant la justice sous son chêne lui paraissait « crédible » ?

La suite