L’a­rène nue
|

L’a­rène nue

Quelle mouche a piqué France3 ? 

Tant d’hon­nê­te­té – qui sup­pose aus­si une évi­dente luci­di­té – est trou­blante tant on n’a pas l’habitude.
 
Le 2 mars, la chaîne a en effet de dif­fu­sé ce repor­tage d’une cin­quan­taine de minutes sur le réfé­ren­dum de 2005 qui s’in­ti­tule : « 2005 : quand les Fran­çais ont dit non à l’Europe ». 
 
Dès le début, on est bluf­fé par le ton. « Il y a douze ans, le 29 mai 2005, les Fran­çais ont dit non au trai­té de Consti­tu­tion euro­péenne. Non à l’Eu­rope de l’aus­té­ri­té et du libé­ra­lisme ». Ah bon ? C’est pas la « France moi­sie » alors, qui a voté « non » ? C’est juste la France anti-aus­té­ri­taire ? On croit rêver. 
 
Un peu plus loin, on hal­lu­cine : « nous allons voir com­ment Nico­las Sar­ko­zy deve­nu pré­sident de la Répu­blique va contour­ner le vote sou­ve­rain des Fran­çais » Aïe, ça pique ! 
 
Sur­tout lorsque ceci suit : « cette frac­ture démo­cra­tique fait aujourd’­hui le lit du Front national » ? 
Naaaaan, sans rire ! C’est la confis­ca­tion démo­cra­tique qui fait le « jeu-de » ? 
Ce ne sont plus le « natio­na­lisme », « l’eu­ro­pho­bie », la pré­fé­rence pour le « repli sur soi » et la xéno­pho­bie galopante ?
 
C’est la pre­mière fois, en ce qui me concerne, que je vois le sujet trai­té ain­si à la télé­vi­sion. J’au­rais signé chaque mot pro­non­cé par la voix off. C’est la pre­mière fois éga­le­ment que j’en­tends ain­si faire le lie­nentre l’Eu­rope et la loi El Khomri . 
Puis vrai­ment, tout le monde en prend pour son grade : le Par­ti socia­liste, l’UMP, les édi­to­ria­listes, Sar­ko­zy (oh la vache, Sar­ko­zy), Hol­lande (oh la vache, Hol­lande). Et ça n’est pas volé.