L’émeute comme tactique

Par Philippe Germain ​La prétendance du duc de Guise, Jean III de Jure, mérite toute notre attention car ce Prince timide, qu'on disait ne pas être préparé et ne pas…

État-major et dissidences

Par Philippe Germain A peine Jean III doit-il assumer sa charge qu'il va assister à l'effondrement de la stratégie conservatrice déployée par l'Action française depuis 1919. Le royalisme va subir…

L’important « capital » royaliste

Par Philippe Germain Depuis 1924 le duc de Guise était devenu dauphin suite au décès de Montpensier, frère de Philippe VIII. Considérant problématique la restauration de la monarchie, il s'est…

Aventure et doctrine

Par Philippe Germain Nous avons évoqué l’échec du coup d’État, tenté en 1899 par Philippe VIII, le jeune prétendant qui avec l'Affaire Dreyfus a pris parti pour l'armée et pour…

Aventure et antisémitisme

Par Philippe Germain Après ce détour sur l'importance du complot en République, revenons aux princes. Si Henri V avait choisi de s'en tenir à la prétendance d'attitude de la monarchie…

Complotisme républicain

Par Philippe Germain La prétendance de Philippe VII nous a fait croiser plusieurs « coups de force » républicains, illustrant le jugement d'Anatole France sur la République qui gouverne mal mais se…

Conservateurs et populistes

Par Philippe Germain La restauration de 1873 – celle que les royalistes ne pouvaient pas rater – a donc échoué par l'affirmation du « principe » de Monarchie populaire. La branche Bourbon-Orléans…

Monarchie populaire

Par Philippe Germain C'était en 1873. C'était la restauration que les monarchistes ne pouvaient pas rater. La défaite française face à la Prusse avait aboutie à une situation de crise…

Socle historique

Par Philippe Germain L'Action française refuse de se laisser enfermer dans un ghetto coupé de la réalité, uniquement soucieux d'entretenir la fidélité à la Maison de France. Sa propagande adresse…

Les divergences réelles

Par Germain Philippe Les différences stratégiques dans l'histoire royaliste récente, sont une réalité. Elles relèvent principalement de la Maison de France. Particulièrement de Philippe VII déployant successivement deux stratégies différentes…