You are currently viewing Vœux pour l’an­née 2022

Vœux pour l’an­née 2022

par Hen­ri Bec, Pré­sident de la Res­tau­ra­tion nationale

Après ces deux der­nières années de gou­ver­nance où l’arrogance l’a dis­pu­té à l’improvisation, les fran­çais sont anes­thé­siés. Il semble que plus rien ne puisse sou­le­ver un revif salu­taire, tant la gan­grène a gagné tous les sec­teurs de la vie publique, met­tant le pays sous ten­sion per­ma­nente, sans régler pour autant les pro­blèmes de fond qui nous inquiètent : sécu­ri­té, immi­gra­tion, liber­té d’entreprendre, mora­li­té publique, redres­se­ment édu­ca­tif, indé­pen­dance de la nation ; sans par­ler de la crise sani­taire gérée de façon pour le moins chao­tique, où seul le men­songe d’État fut la solu­tion trou­vée pour cou­vrir l’incurie admi­nis­tra­tive et la sot­tise politique.

À l’Action fran­çaise nous savons que notre pays a connu des heures dif­fi­ciles au cours de son his­toire et qu’il s’est tou­jours réta­bli. Il a fal­lu cepen­dant gar­der l’espoir et ne pas comp­ter sa peine. Nous nous effor­çons de reprendre ces ver­tus. Mais l’expérience nous a éga­le­ment appris que rien ne s’est fait et ne se fera sans le retour de nos ins­ti­tu­tions natu­relles. C’est la grande leçon poli­tique de Jeanne d’Arc.

Ce sont ces vœux d’espoir que nous for­mu­lons aujourd’hui. Puissent les fran­çais, à l’ouverture de cette nou­velle année, retrou­ver le che­min du relè­ve­ment et la France, redres­ser la marche de son histoire.

Et c’est ain­si, tout natu­rel­le­ment, que nous adres­sons nos vœux de bonne et heu­reuse année à Mon­sei­gneur le Comte de Paris, à Madame la Com­tesse de Paris et à leurs enfants. Qu’ils soient assu­rés de notre affec­tion et de notre dévouement.