You are currently viewing Ciné­ma : Méde­cin de nuit

Ciné­ma : Méde­cin de nuit

Par Guil­hem de Tarlé

A l’affiche : Méde­cin de nuit, un film fran­çais de Elie Waje­man, avec Vincent Macaigne (Mikael, le méde­cin), Sarah Le Picard (Sacha, son épouse), Pio Mar­mai (Dimi­tri, son cou­sin phar­ma­cien) et Sara Girau­deau (Sofia).

« Du lit à la fenêtre, puis du lit au fau­teuil. Et puis du lit au lit. » (Jacques Brel)
J’ai le désa­gréable sen­ti­ment – mais, comme l’in­sé­cu­ri­té, n’est-ce qu’un « sen­ti­ment » ? – de pas­ser notre temps avec mon épouse d’une struc­ture médi­cale à une autre. 
Jusqu’à la salle détente de ce méde­cin de nuit.
Vous avez dit « détente » ?

Quand la nuit tombe, la vie conti­nue, avec ses malades, les vrais et les « toxi­cos », avec l’argent sale et les idéalistes….

Méde­cin de nuit, un bon docu­fic­tion, mal­gré un scé­na­rio inuti­le­ment com­pli­qué, sur le Paris noc­turne, le tra­fic de médi­ca­ments et l’engrenage. 

J’ai trou­vé Sara Girau­deau par­ti­cu­liè­re­ment jolie dans ce film, mais mani­fes­te­ment nous étions au moins trois à le penser.