You are currently viewing « Le choix de Yous­sou­pha pour inter­pré­ter l’hymne des Bleus est un choix émi­nem­ment politique »

« Le choix de Yous­sou­pha pour inter­pré­ter l’hymne des Bleus est un choix émi­nem­ment politique »

FIGAROVOX/ENTRETIEN – La ministre des Sports a appor­té son sou­tien à Yous­sou­pha, après les cri­tiques des membres du Ras­sem­ble­ment natio­nal. Pour Bar­ba­ra Lefebvre, le choix du rap­peur relève de l’idéologie.

FIGAROVOX. – Le rap­peur Yous­sou­pha, accu­sé d’in­ci­ta­tion à la haine envers Marine Le Pen et Eric Zem­mour, inter­pré­te­ra l’hymne des Bleus pour l’Eu­ro 2021. Approu­vez-vous ce choix ?

Bar­ba­ra LEFEBVRE. – Je doute que mon appro­ba­tion ait la moindre impor­tance, mais je suis dubi­ta­tive sur ce choix compte tenu des pro­pos vul­gaires et insul­tants pro­non­cés par cet artiste dans cer­taines de ses chan­sons à l’en­contre de per­son­na­li­tés poli­tiques ou de jour­na­listes qui n’ont pas l’heur de lui plaire. La jus­tice après, l’a­voir condam­né en 2011 au motif que son pro­pos à l’en­contre d’E­ric Zem­mour avait « une por­tée outra­geante et mépri­sante en ce qu’il s’in­sère en point d’orgue d’une menace impli­cite ou d’un appel à faire taire un indi­vi­du, au sur­plus nom­mé­ment dési­gné, ce qui est pré­ci­sé­ment contraire aux fon­de­ments de la liber­té d’ex­pres­sion dans une démo­cra­tie.», l’a­vait fina­le­ment relaxé en appel. Reste que, si Yous­sou­pha avait insul­té une autre figure de la vie poli­tique que Marine Le Pen, ou un autre jour­na­liste qu’E­ric Zem­mour, je doute qu’il aurait été choi­si pour por­ter l’hymne des Bleus. Appa­rem­ment, en France aujourd’­hui, règne le deux poids deux mesures dans l’in­di­gna­tion s’a­gis­sant, par exemple, de pro­pos sexistes et avi­lis­sants à l’é­gard d’une dépu­tée de la République.

La suite