You are currently viewing Res­tau­rants clan­des­tins : la France a des remon­tées acides…

Res­tau­rants clan­des­tins : la France a des remon­tées acides…

Ce week-end, les Fran­çais avaient des aigreurs d’estomac. Des remon­tées acides de déjeu­ners et dîners clan­des­tins alors qu’il leur avait fal­lu renon­cer au bar­be­cue avec la tante Adèle et au petit verre de rosé sur la plage des Flots bleus.

Les Fran­çais vou­draient bien faire la fête, hélas, ne l’oublions pas : nous sommes en guerre… Et fidèle à la tra­di­tion, le mar­ché noir s’organise. Tou­te­fois, la dif­fi­cul­té, aujourd’hui, n’est pas de trou­ver du cochon ni de lui faire tra­ver­ser Paris de la rue Poli­veau à la rue Lepic, c’est de le cui­si­ner et de pou­voir le man­ger entre amis.

D’aucuns (c’est de bonne guerre) ont ouvert leurs salles au nez et à la barbe de la Kom­man­dan­tur. Heu­reu­se­ment, les com­mis­saires poli­tiques de Media­part et de M6 étaient là, plan­qués sous la nappe, pour dénon­cer devant la France en mal de ter­rasses les puis­sants qui se gobergent.

La suite