« Il faut sau­ver l’instruction en famille ». La Fon­da­tion pour l’école se mobilise

« Il faut sau­ver l’instruction en famille ». La Fon­da­tion pour l’école se mobilise

Avec 15 autres orga­ni­sa­tions, la Fon­da­tion pour l’école indique être « très inquiète de la pré­sence dans le pro­jet de loi confor­tant le res­pect des prin­cipes de la Répu­blique de l’article 21 qui sup­prime le libre choix d’une des moda­li­tés de la liber­té de l’enseignement : l’instruction en famille (alias “école à la maison”) »

Elle vient de publier une longue tri­bune de 4 pages (la télé­char­ger ici), avec d’autres asso­cia­tions, pour défendre la liber­té fon­da­men­tale d’enseignement et donc voi­ci les points majeurs :

  • En France, c’est l’instruction qui est obli­ga­toire, et non pas l’école. Les parents ont ain­si la pos­si­bi­li­té de choi­sir soit de délé­guer l’instruction de leur enfant à un éta­blis­se­ment sco­laire, soit de l’ins­truire en famille.
  • L’instruction en famille est une liber­té fon­da­men­tale ancrée en droit fran­çais depuis un siècle et demi. En pra­tique, elle ne concerne que 0,4 % des enfants en âge d’instruction obli­ga­toire, mais elle par­ti­cipe pour beau­coup à la rési­lience du sys­tème sco­laire fran­çais.

La suite