You are currently viewing ALAIN FISCHER « MONSIEUR VACCIN » AVOUE QU’ON NE SAIT RIEN ! (L’Im­pré­ca­teur)

ALAIN FISCHER « MONSIEUR VACCIN » AVOUE QU’ON NE SAIT RIEN ! (L’Im­pré­ca­teur)

PSEUDO-VACCINS : « ON NE SAIT PRESQUE RIEN ! » DIT « MONSIEUR VACCIN »

Le 3 décembre, Alain Fischer a été nom­mé « Mon­sieur Vac­cin », pré­sident d’un « Conseil d’orientation de la stra­té­gie vac­ci­nale » nou­vel­le­ment créé et pla­cé auprès d’Olivier Véran, ministre de la San­té par pro­tec­tion du président.

Alain Fischer, épi­dé­mio­lo­giste renom­mé cou­vert de diplômes, a occu­pé des postes pres­ti­gieux. Son seul défaut, mais nul n’est par­fait, est d’avoir sou­te­nu Mar­tine Aubry lors de sa can­di­da­ture à la pré­si­den­tielle. Une erreur de jeu­nesse, peut-être.

Enfin un homme com­pé­tent pour gérer le plan du Pre­mier ministre : vac­ci­na­tion à marche for­cée de tout le peuple réfrac­taire, dont moins de 10 % de l’effectif a eu affaire au méchant coro­na­vi­rus et moins de 1 pour 1000 en est mort. Pour les uns, ce virus annonce la fin du monde, et pour quelques autres, comme le pré­sident du Forum de Davos, Klaus Schwab, c’est une mer­veilleuse oppor­tu­ni­té de tout foutre en l’air en détrui­sant les éco­no­mies, les mon­naies, les socié­tés occi­den­tales, les reli­gions, les bourses, les idéo­lo­gies et les pan­go­lins, bref tout ce qui empêche depuis des décen­nies les gou­rous et les aya­tol­lahs de la mon­dia­li­sa­tion de construire enfin le Nou­veau Monde modèle Orwell-1984 révi­sé Intel­li­gence Artificielle.

La suite