Tra­hi­son !

Tra­hi­son !

Mal­gré la volon­té de notre Garde des Sceaux, on rechigne par­fois à rapa­trier des femmes qui ont accom­pa­gné des dji­ha­distes en Syrie-Irak ; et, en même temps, on fait les unes des médias sur le « sau­ve­tage » d’une Fran­çaise elle aus­si qua­si­ment pas­sée à l’ennemi.

Il y a des années que les rares nou­velles qui fil­traient nous pré­sen­taient cette femme comme mori­bonde aux mains de tor­tion­naires. Et nous la voyons débar­quer de l’avion dans une forme assez éton­nante, voile sur la tête, pré­ci­sant qu’elle ne s’appelle plus Sophie mais Mariam, remer­ciant ses « geô­liers-com­bat­tants » pour leur cour­toi­sie et appe­lant la béné­dic­tion d’Allah sur le Mali. Elle n’a rien de plus pres­sé que d’annoncer son espoir de retour pro­chain dans ce pays. Les Fran­çais ont dû être sidé­rés. Pour un peu, on pour­rait croire que nous l’avons enle­vée de force. Tout ça pour ça ?

Retrou­vez la suite ici.