Adama Traoré : la justice indemnise son ancien codétenu pour violences sexuelles “avérées”

Adama Traoré : la justice indemnise son ancien codétenu pour violences sexuelles “avérées”

L’ancien codétenu d’Adama Traoré, qui l’avait accusé d’agressions sexuelles et violences en prison, a été indemnisé pour ces faits “reconnus comme avérés”.

Un ancien codétenu d’Adama Traoré, qui avait accusé ce jeune homme, mort en 2016 après une interpellation par les gendarmes, d’agressions sexuelles et violences en prison, a été indemnisé pour ces faits “reconnus comme avérés” par une juridiction spécialisée, a indiqué ce mercredi le parquet de Pontoise dans le Val-d’Oise. L’indemnisation résulte d’une décision rendue le 12 mars par la Commission d’indemnisation des victimes d’infractions (CIVI) de Pontoise, a précisé le parquet, confirmant une information du Point

Cette juridiction spécialisée est chargée de déterminer “l’indemnisation des préjudices allégués par une victime susceptibles de résulter d’infractions pénales”, a expliqué cette source. Le codétenu d’Adama Traoré avait porté plainte quelques mois avant la mort de ce jeune homme noir de 24 ans à Persan le 19 juillet 2016, peu après son arrestation au terme d’une course-poursuite avec les gendarmes. 

La suite