Coronavirus : Raoult qualifie de « foireuse » l’étude remettant en cause l’hydroxychloroquine

Coronavirus : Raoult qualifie de « foireuse » l’étude remettant en cause l’hydroxychloroquine

Le professeur Didier Raoult ne désarme pas. Alors que plusieurs études remettent en cause l’efficacité de l’hydroxychloroquine, il répond à la polémique sur sa chaîne YouTube ce lundi et persiste.

« Je ne sais pas si ailleurs l’hydroxychloroquine tue, mais ici elle sauve des vies », lance-t-il en visant notamment la dernière étude de The Lancet publiée vendredi. Celle-ci alerte sur l’inefficacité et les risques de certains traitements du Covid-19 dont l’hydroxychloroquine,

Les dernières études publiées sur l’hydroxychloroquine montrent une discordance entre les données observationnelles et les analyses rétrospectives de bases de dossiers de patients.
A l’IHU, nous faisons confiance à la réalité, pas au big data mal maitriséhttps://t.co/DNZNKXJSnh— Didier Raoult (@raoult_didier) May 25, 2020

« Ici, il nous est passé 4000 malades dans les mains, ne croyez pas que je vais changer d’avis parce que des gens font du big data, fantaisie complètement délirante qui prend des données dont on ne connaît pas la qualité et qui mélange tout », lâche le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée qui ajoute que 10 000 électrocardiogrammes ont été faits. « Comment voulez-vous qu’une étude foireuse faite avec le big data change ce que nous nous avons vu ? » lance-t-il.

La suite