Jean d’Orléans au che­vet du patrimoine

Jean d’Orléans au che­vet du patrimoine

« L’his­toire de Dreux est une his­toire de France conden­sée. Nous sommes ravis de par­ti­ci­per à son rayon­ne­ment ». C’est mas­qué ou res­pec­tueux des règles de dis­tan­cia­tion sociale que le comte de Paris, Jean d’Orléans, a reçu le 21 mai au châ­teau de Dreux, le pré­sident et le vice-pré­sident du Centre-Val de Loire. En com­pa­gnie de Sté­phane Bern, char­gé de mis­sion pour la sau­ve­garde du Patri­moine, le pré­ten­dant au trône de France entend se por­ter au che­vet des tré­sors cultu­rels de France.

« Nos rois ont per­mis la consti­tu­tion d’un patri­moine ori­gi­nal qui séduit encore aujourd’hui les fran­çais comme les étran­gers. Cet art tra­dui­sait, notam­ment dans la pierre, les valeurs d’ordre et de majes­té aux­quelles adhé­raient les fran­çais. La beau­té de ces monu­ments mais aus­si leur audace nova­trice ont contri­bué à les ras­sem­bler autour d’un pro­jet poli­tique en for­ti­fiant leur sen­ti­ment natio­nal » expli­quait déjà le comte de Paris, Jean d’Orléans, en 2009. En rece­vant Fran­çois Bon­neau, Pré­sident de la Région Centre-Val de Loire, Harold Huwart, vice-pré­sident, Gérard Hamel, maire de Dreux, et Sté­phane Bern, char­gé de mis­sion pour la sau­ve­garde du Patri­moine, le prince Jean d’Orléans entend se por­ter au che­vet du patri­moine et de tous ses trésors.

Retrou­vez la suite de l’ar­ticle sur Monar­chies et Dynas­ties du monde